DIJON (21)
Maison au "1 rue Verrerie"
(voir la page d'accueil de Dijon)


Situé à l'intersection de la rue de la Chouette et de la rue Verrerie, cette maison fut probablement construite pour un artisan dans la seconde moitié du XVeme siècle. Cette rue pavée prit au cours des siècles bien des noms. Tout d'abord appelée rue du marché aux porcs, puis rue du Sargis et rue des Tondeurs elle pris son nom actuel en raison des verriers qui vinrent s'y installer des la fin du XVeme siècle. De nos jours c'est un magasin d'ameublement qui occupe les lieux.

Installés dans ce quartier depuis le début du XVeme siècle par les ducs de Bourgogne, la corporation des maîtres verriers comptaient quelque figure importante comme les maîtres Thierry Esperlan (actif de 1428 à 1450), Antoine Dubois (actif de 1459 à 1475), Thiebaud La Leurre (actif de 1469 à 1503), Henri Changenet (1485-1536) et Jehan Gaultheron (actif vers 1540). Ces artistes avaient pour la plupart leurs maisons et leurs ateliers dans la rue Verrerie et dans les rues adjacentes, toutes situées dans le quartier Notre-Dame.

Construite sur un soubassement en pierre servant de boutique, la maison se compose de deux étages en encorbellement auquel on ajoute des combles. Ceux-ci sont visibles au niveau du pignon de la rue de la Chouette. L'ensemble de la façade est composé de pan de bois solidifiant la construction et d'un remplissage en torchis. Les sablières de chaques étages assurent la stabilité et les poteaux corniers permettent l'élévation de l'ensemble. Le tout est éclairé par des fenêtres reparties sur les différents étages. La décoration assez sommaire est constituée par des croix de Saint-André.